L’amour homo, ca te dérange encore en 2016 ?!

Mon Petit Lecteur, je vais aborder un sujet qui ne va pas te plaire. Ou peut-être que si.

C’est quitte ou double : soit tu me suis, soit tu te sauves en courant. Parce que là, je te préviens tout de suite, ca va juger, et ca va pas être tendre.

Un sujet polémique dont on parle pas mal ces dernières années. Y compris chez les politiques.

Même si, concrètement, ce « sujet » existe depuis que le monde est monde. Depuis que l’humain existe. Depuis que l’humain aime.

En gros, on va parler d’amour. Mais d’amour qui peut déranger. En 2016 ! Si si, ca existe encore… Malheureusement.

Alors soit tu fais partie des coincés du cul du 16ème siècle, et franchement : tu crains. Soit t’es ouvert d’esprit et tu penses que chacun fait ce qu’il veut de son cul, et franchement : t’es juste normal.

L’amour entre 2 personnes du même sexe : Un homme qui aime un homme, ou une femme qui aime une femme. Ou alors qui aime tout le monde, et alors là c’est la jackpot : y’a trop de choix, c’est vraiment super pratique d’être bisexuel.

couple-homo-homme-coeur-linspiree-du-bocal

Comme tu le sais, moi, je suis une femme, et j’aime mon Mâle Grincheux : je suis donc hétérosexuelle de l’amour. A priori, j’aime que les zizis. A priori, car qui n’a jamais vu de cinquantenaire faire son coming out et avouer qu’il/elle aime les personnes du même sexe, hein ? Même après une vie de famille heureuse. Donc voilà, je ne suis pas fermée. Au jour d’aujourd’hui, je préfère les zizis aux foufounes, c’est ainsi.

J’ai grandi avec l’idée que c’était normal, ni mal, ni bien : juste un état de fait. Je n’ai pourtant pas côtoyé d’homos plus jeune, on n’en parlait pas particulièrement dans ma famille, mais dans ma tête, ca a toujours été NORMAL.

On parle un peu d’amour avec Princesse Casse-Bonbon, 6 ans. Tu vois, elle a déjà eu un amoureux et une amoureuse. Parce qu’on ne lui a jamais indiqué QUI elle devait aimer. Parce qu’on lui a toujours dit, en ces termes « plus tard, quand tu auras un mari ou une femme blabla… » (pas obligé d’être marié, mais tu comprends que quand t’es des gosses, c’est plus simple de dire mari ou femme plutôt que concubin ou concubine, sinon t’es parti pour des explications de 27 minutes). Parce qu’on ne lui a surtout jamais imposé quel genre elle devait aimer.

Pourtant, y’a des gens que ca dérange. En 2016 !!! Ils défilent dans les rues pour dire qu’il sont pas contents (z’ont rien à faire de leur vie, sinon ?!). Limite ca les fait vomir. Comme un truc dégoutant et pas naturel. Tu vois, Petit Lecteur, ces gens là, c’est leur mode de pensée qui m’interroge.

Qu’est-ce que ca peut bien leur foutre que le coiffeur (CLICHE) se tape un mec, et que la tatoueuse (CLICHE) se tape une nana ? Ca remue des choses dans leur entre-jambe qu’ils assument pas, ou quoi ? On les a forcé à regarder et à faire pareil ? On les a élevé en leur rabâchant que boouuhh c’était pas beau / vilain / dégueu et on aurait donc imprimer dans leur cerveau une vérité incontournable ?

Hey, faudrait penser à évoluer et à s’acheter une dose de tolérance au supermarché du coin.

Si t’es concerné, Petit Lecteur, et que t’es fâché en me lisant : soit le. J’m’en fous. Je te juge, c’est mal, mais je l’assume complètement. Y’avait plus de « mini-doux spécial tolérance des homophobes » à Leclerc. Toi, le Petit Lecteur minimaliste de l’amour, tu me déranges bien plus que ces « pédés » (CLICHE) qui font bien ce qu’ils veulent avec leurs culs et qui n’emmerdent personne.

C’est un peu donnant-donnant : tu juges négativement une catégorie de personnes, je te juge en retour. C’est pas de ma faute : on va dire que j’ai été élevée dans l’idée que l’intolérance était un gros vilain défaut. Je suis intolérante de l’intolérance. Raciste de l’homophobie si tu préfères (ca marche aussi avec le racisme, si jamais tu te demandes).

je-deteste-le-mot-homophobie-morgan-freeman

Si t’es fâché, c’est que ca soulève des émotions en toi. Et ca, c’est plutôt bien. Qui sait, peut-être qu’en creusant un peu, tu trouveras pourquoi ca te fait tant chier que 2 personnes éprouvent de l’amour l’une pour l’autre. Pardon, précision : 2 personnes du même sexe. Mais en gros, ca revient à ca : cet amour là, il te répugne. Je trouve ca bizarre d’être dégoutté par l’amour entre 2 personnes consentantes.

Moi je trouve ca beau. Et normal. Et naturel.

couple-homo-femme-coeur-linspiree-du-bocal

L’amour, que ce soit hétéro ou homo, existe depuis toujours. Chez les Romains, il parait même que c’était « cool et tendance » (les guillemets, ca sert à te dire que je suis pas fan de l’expression, mais que j’ai pas trouvé mieux). Même les hommes pré-historiques avaient leurs préférences sexuelles.

Alors laisse donc les autres baiser tranquilles. Toi aussi, tu fais bien ce que tu veux avec tes miches. Mais arrête de dire aux autres qui aimer, comment aimer, pourquoi aimer… tu emmerdes les autres. Tu m’emmerdes moi. Et tu emmerdes mes enfants en leur intimant quel genre de personnes ils doivent aimer.

on-vit-dans-un-drole-de-monde-dans-lequel-beaucoup-preferent-voir-deux-hommes-se-battre-plutot-que-de-voir-deux-hommes-qui-sembrassent

J’ai pas envie d’un monde comme ca. Ton monde à toi, le Petit Lecteur raciste des homos, il est triste et fade et limité. Je veux un monde gai / gay, diversifié et plein de couleurs ! Parce qu’on est pas juste homo ou hétéro… On est surtout humain, on est conçu pour aimer.

je suis homo hétéro humain.jpg

 

Publicités

11 réflexions sur “L’amour homo, ca te dérange encore en 2016 ?!

  1. cocomil dit :

    Super bien écrit…. applaudissements, respect…. l’homme a toujours essayé de creer la pensée unique dans la « bonne voie » , il a peur de l’inconnu, de l’original, dans tous les domaines….. et puis il y a , il ne faut pas l’oublier, le sombre hypocrite qui baise déguisé en bébé et qui ne jouit que fouetté ( … selon chaque imagination ce n’est pas restrictif) mais qui , une fois de retour dans la rue ou au parlement, tranche séchement pour une unique façon de vivre radicalement chaste et « correcte »…… et pendant ce temps à la télé passe le corps déchiqueté d’un soldat, l’agonie lente d’un enfant, le peloton d’execution ….. cela fait bien longtemps que je dis aussi de toute ma sensibilité hurlante « je ne veux pas d’un monde comme ça »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s