Raz le bol de la mauvaise humeur

C’est l’hiver, l’humeur est, dit on, plutôt morose en cette période.

Et pourtant, depuis le début de l’année, je ressens un vrai positivisme. J’ai besoin  de sourires, d’histoires légères, d’amour, de licornes, de papillons et d’arc en ciel.

Le souci dans cet élan de bonheur ? Son contraire : la mauvaise humeur.

J’y deviends allergique. De plus en plus. Et ca me mine le moral. Donc c’est incompatible avec mes envies de fleurs et de bisous.

On la voit partout, tout le temps. Un truc bien Français, ou c’est l’ère du temps qui veut ca ?

giphy1

Personnellement, je la vis au quotidien, à la maison. Tu te doutes que le Mâle Grincheux ne porte pas ce surnom pour rien.

Du coup, ca provoque quelques étincelles ! Et comme je ne sais pas me taire… le courant est souvent électrique.

Tu vois, Petit Lecteur, je suis du genre à gueuler, furax : « mais putain, sois HEUREUX, bordel de merde ! » (et c’est pas beau de dire ca avec les enfants dans la pièce – ne faites pas ca chez vous).

Ca donne envie de nager dans le bonheur en un claquement de doigts, pas vrai ?!

Bon, c’est son tempérament, je l’aime comme ca, il ne changera pas pour me faire plaisir, il est ce qu’il est. Même si un petit peu plus heureux, ce serait bien. Des fois.

giphy2

Mais franchement, on la rencontre partout cette mauvaise humeur, si t’y fais un peu attention :

  • Tu allumes la télé ? Bam : infos et leurs nouvelles moroses ! Morbides ! Tristes ! Je pleure en voyant des images de guerre, d’innocents tués, en sachant que je suis là sur mon canapé, dans ma petite vie bien tranquille, à regarder ces horreurs sans pouvoir rien faire… Je vois nos représentants politiques se taper les uns sur les autres, voler l’argent public (quoi, tu vois pas de qui je parle ?), dégueuler des inépties, manipuler les évènements à leur guise… C’est simple, ca fait 5 ans que je ne regarde plus les informations (de toute façon je regarde peu la télé), je change de radio quand je tombe dessus. Certains diront que je me voile la face, que je vis « recluse » préférant ne pas voir ce qu’il se passe dans le monde, imaginant un monde de Bisounours… Non. Je suis au courant des faits importants, notamment via les réseaux sociaux (oui j’ai des amis qui s’intéressent encore à l’actualité). Je n’ignore pas que ce n’est pas parce que je ne suis pas au courant, que des milliers de gens ne continuent pas à se faire tuer / voler / violer / haïr… Je le sais. Je n’ai pas besoin de savoir où / quand / comment / pourquoi. Parce que ca me tue, à l’intérieur, ca fout en l’air ma bonne humeur et mes espoirs en l’être humain. Parce que j’ai besoin de croire, d’espérer, qu’un jour viendra où l’on vaudra mieux que ca, qu’on n’entendra plus ces horreurs. Même si je ne serais plus de ce monde pour le constater, je le sais aussi.

 

  • Tu vas faire tes courses ? Bam : les gens râlent pour tout et n’importe quoi, tous les 2 mètres. Qu’il n’y plus de Plantafin dans le rayon, c’est un scandale ! Que les prix augmentent sans arrêt, on nous pigeonne ! Qu’il y a 32 personnes à la caisse, pas que ca à faire ! Que les vieux font toujours leurs courses le soir ou le weekend (bon ca, j’avoue, j’en fais partie de ces râleurs ci ah ah !), sales emmerdeurs ! Et sinon, tu veux pas essayer de voir ton verre à moitié plein, plutôt ? Hey, t’as la chance d’avoir assez d’argent pour te payer à manger, des fringues, des téléphones, des bijou… Quand d’autres vont au restau du coeur pour se nourrir. Quand d’autres n’ont même pas d’eau potable.  Quand d’autres font la manche par -10 degrés. T’as de la chance, savoure la. Vraiment.

 

  • Tu vas à l’école chercher tes mouflets ? Bam : les parents qui ronchonnent à propos de leurs marmots. Qu’il a perdu son bonnet alors que tu l’as acheté la semaine dernière, sale gosse ! Que c’est les vacances et qu’il va falloir s’en occuper, fais chier ! Qu’il va falloir se taper 30 minutes de devoir alors que ca te gonfle ! Qu’il sait pas mettre ses chaussures et qu’il est trop lent ! Blablablabla… Je te rassure, là aussi, j’en fais partie. Dans ma tête.Souvent. Ou j’en parle avec d’autres parents, en me marrant gentiement. Mais je râle pas toute seule, en monologue, dans le couloir, en pestant sur mes têtes blondes que je n’ai pas vu de la journée ! Sois heureux 5 minutes de les retrouver, embrasse les, câline les, souris leur, au lieu de déverser ta mauvaise humeur… ou viens pas les chercher, file les à une Nounou, mets les à l’internat dès 3 ans, ché pas.

giphy3

  • Tu vas te faire soigner, au médecin ou à l’hôpital ? Bam : les gens qui se plaignent que les frais médicaux sont vraiment trop chers, qu’il y a toujours des heures d’attente, que c’est devenu le parcours du combattant pour prendre rendez-vous chez l’ophtalmo…  Heum, et encore : imagine que tu vives en Iraq, tu serais bien dans la merde, pas vrai ? C’est horrible d’avoir des soins quasi gratuits grâce à la CMU ou la sécurité sociale, des gens formés mais certes débordés. En même temps si tu te déplaces pour une gastro ou pour une grippe : y’a rien à faire, alors qu’est-ce que tu fiches là ? Reste chez toi et attend que ca passe !… Là où je dis : mais quelle chance d’être nés dans ce pays où nous ne risquons pas pour nos vies à la moindre maladie, sans devoir casser notre PEL au moindre rendez-vous !

 

Voilà, la mauvaise humeur des autres me met de mauvaise humeur. Et je me transforme en eux. Je râle. Et du coup, je saoule quelqu’un d’autre, qui va ronchonner à son tour…

giphy4

Peut-être qu’en fait, la ronchonite est une maladie qui se transmet encore plus rapidement que la grippe… par l’oreille.

C’est grave docteur ?!

Une réflexion sur “Raz le bol de la mauvaise humeur

  1. Anne-Laure dit :

    Moi aussi tous ces gens là m’agacent! Tu sais ce que j’ai souhaité à mes élèves pour la bonne année? (bon outre décrocher leur bac, avoir de bonnes notes toussa toussa, paske je me soucie de la réussite de mes élèves quand même!!). Je leur ai souhaité de profiter de la vie, de s’amuser, de rire et de s’éclater….. les gens qui se plaignent tout le temps, j’en peux plus (nous en ce moment, c’est pas du froid dont on se plaint, nononon, de la chaleur, de la pluie, des moustiques…… 😉 )

    Bises et à bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s