Je suis cette mère

Je suis cette mère qui se réjouit de lâcher ses mouflets chez sa propre génitrice, pour quelques jours.

Je suis cette mère qui, en rentrant chez elle, seule, danse la lambada (si t’es trop jeune pour savoir ce que c’est, sache que tu me dégoûtes !).

Je suis cette mère qui passe devant la chambre vide de ses enfants sans même jeter un coup d’oeil. #ranafoutre

Je suis cette mère qui pleure quand les vacances arrivent et qui saute de joie quand l’école reprend.

Je suis cette mère qui est soulagée de ne plus entendre « maman maman maman maman » toutes les 32 secondes.

Je suis cette mère qui se demande souvent pourquoi elle a pondu des mouflets.

Je suis cette mère qui, lorsque ses enfants sont absents, trouve que tout est plus simple, plus facile.

Je suis cette mère qui dira au premier venu que si elle a acheté une piscine, c’est uniquement pour que ses têtes blondes se noient et que ca ait l’air d’un accident.

gif enfants noyés piscine maman l'inspirée du bocal

Je suis cette mère qui se relit et se dit qu’elle est horrible.

Je suis cette mère qui assume d’être horrible.

Je suis cette mère qui mange des chocolats, des kiris, des petits écoliers en cachette, pour ne pas avoir à les partager.

Je suis cette mère qui va prétend faire caca pendant 27 minutes juste pour échapper à ses enfants et surfer sur Facebook et Twitter.

Je suis cette mère qui se dit que si elle a fait une fausse couche, lors de sa toute première grossesse, c’était sans doute un signe du destin lui criant de ne pas se reproduire.

Je suis cette mère qui zappe les devoirs, zappe la douche, zappe le goûter… parce qu’elle avait autre chose à faire. Et qui mise sur le fait que les enfants ne vont pas s’en rendre compte.

Je suis cette mère qui se défoule beaucoup trop souvent sur ses mouflets, comme s’ils étaient des punching balls à émotions.

Je suis cette mère qui trouve que les enfants sont trop bruyants, trop sales, trop excités, trop émotifs… Trop tout.

Je suis cette mère qui travaille trop et qui répète inlassablement « j’ai pas le temps, débrouillez vous, faites comme si j’étais pas là ! »

Je suis cette mère qui leur dit que si elles se disputent encore une fois, elle en mettra une à l’orphelinat, en jouant à « plouf-plouf-c’est-toi-que-j’abandonnerais-au-bout-de-trois-un-deux-trois ! »

Je suis cette mère qui leur crie de dormir et de faire de beaux rêves, putain de bordel de merde, sinon ils finiront dehors dans la niche du chien.

Je suis cette mère qui assume d’être horrible (bis).

Je suis cette mère qui déteste jouer, qui s’ennuie au bout de 40 secondes et qui trouve des excuses pour s’échapper le plus vite possible.

Je suis cette mère inconsciente, qui les laisse marcher au bord d’un étang ou qui les laisse dans la voiture le temps d’aller déposer une enveloppe à la Poste.

Je suis cette mère qui ne les écoute pas, occupée, et répond « hmm hmm » de manière régulière.

Je suis cette mère qui ne veut pas d’autre enfant, parce que ceux-là la rendent déjà complètement dingue.

Mais…

Je suis aussi cette mère qui les regarde dormir en leur caressant les cheveux, chaque soir, avant de se coucher.

Je suis aussi cette mère qui passe des heures en cuisine pour leur faire des tas de gâteaux.

Je suis aussi cette mère qui leur lit des histoires chaque soir avant de les coucher, et qui aime ca.

enfants maman lecture livre histoire du soir l'inspirée du bocal

Je suis aussi cette mère qui met la musique à fond et saute comme une folle avec ses filles déchaînées.

Je suis aussi cette mère qui organise sa vie et son emploi du temps en fonction de ses enfants, son centre du monde.

Je suis aussi cette mère qui leur dit 15 fois par jour qu’elle les aime.

Je suis aussi cette mère qui a lu x livres de pédo-psy pour tenter de mieux les comprendre et d’être une meilleure personne pour elles.

Je suis aussi cette mère qui se demande pourquoi ses enfants l’aime, tellement elle est nulle, tellement elles sont merveilleuses.

Je suis aussi cette mère qui leur achète des babioles, sans raison, juste pour les voir sourire.

Je suis aussi cette mère qui culpabilise, encore et pour toujours, de ne pas être à la hauteur.

Je suis aussi cette mère qui voudrait tuer le moindre petit insecte qui oserait leur faire du mal.

Je suis aussi cette mère qui a l’air cool, sereine, confiante, mais qui n’en a que l’air, parce qu’elle peut passer des heures éveillée la nuit à cogiter.

Je suis aussi cette mère qui les prend en photo chaque jour, pour capturer le moindre petit instant de bonheur.

Je suis aussi cette mère qui voudrait leur donner des frites et des nuggets à tous les repas pour leur faire plaisir, mais qui leur donne plutôt des légumes bio cuits à la vapeur.

Je suis aussi cette mère qui les admire rire, jouer, innocentes et belles comme des coeurs, en oubliant tout le reste l’espace d’une seconde.

Je suis aussi cette mère inquiète de les voir grandir et de les perdre.

Je suis aussi cette mère confidente, qui a droit aux commérages de l’école et aux premières histoires d’amour.

Je suis aussi cette mère qui regarde en arrière et qui trouve que le temps est passé vite, beaucoup trop vite, et qui regrette de ne pas avoir plus profité de ses bébés.

Je suis aussi cette mère qui ne veut pas d’autre enfant, parce que ceux-là remplissent déjà entièrement sa vie.

Je suis aussi cette mère qui se souvient comme si c’était hier de leurs premiers jours à 4, qui regarde ses deux poupées, et qui pense toujours que sa vie est celle qu’elle devait être, parfaite, complète.

Je suis aussi cette mère qui, petite, rêvait de rencontrer un amoureux jeune, d’avoir deux beaux enfants, une maison, un chien… Et qui a tout.

Je suis cette mère pleine de défauts, pleine de contradictions, pleine de remords, pleine d’amour, pleine d’elles…

Je suis toutes ces mères à la fois.

3 réflexions sur “Je suis cette mère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s