Capital : tu ne possèdes pas donc tu n’es pas

Dimanche soir, fait rare, nous voilà devant la télé, sur M6 : la Mâle Grincheux voulait voir le reportage sur la location longue durée de voiture. Evidemment, c’est le dernier, on regarde donc toute l’émission. Et c’est démoralisant. Comme toujours.

Non que je ne regarde jamais les écrans : la preuve, je suis devant un ordi. Mais on choisit notre contenu : un film, une série, ou très rarement on se pose là, comme des mollusques, et on se laisse végéter. Ca fait du bien aussi.

giphy1

Sauf que… ça m’énerve de plus en plus. Je décrypte, j’entends et vois des choses qui me hérissent le poil. Je n’arrive plus à regarder sans réfléchir et analyser. Je n’arrive plus à apprécier d’être un mollusque.

Le reportage de Capital, donc :

– Les maques de luxe vendent des produits à plusieurs milliers d’euros mais font des ventes privées à -90% qui leur rapportent quand même de l’argent. T’imagines le fric qu’elles se font. En étant fabriqués en Chine ou en Europe de l’Est, où le smic est à 200 euros.

Si jamais, les vêtements / sacs / chaussures sont invendus… ils sont tout simplement détruits. Le fait que d’autres êtres humains crèvent de froid dans la rue semble drôlement les préoccuper. Attends, ça nuit à leur réputation, tu ne te rends pas compte !

– Un mec n’achète que des marques de luxe dans ces fameuses ventes privées et entasse les fringues et chaussures dans ses armoires (et même son grenier) qui dégueulent de fringues. Il ne semble pas les mettre, car les étiquettes sont toujours dessus. Mais bon, c’est des sacrés réducs quand même ! C’est pas cher ! Oui mais t’en as pas besoin… Mais c’est pas cher. Alors t’achètes. Logique.

C’est moi où les gens sont étranges ?

– Une femme va tenter les magasins outlet – des fins de série de grandes marques – car elle n’a « QUE » 150€ de budget pour s’acheter une robe et un maillot de bain. Ah. Moi avec ce budget je nourris une famille de 4 personnes pour 10 jours. Ou je t’achète 10 robes à 15 balles. D’ailleurs c’est ce que m’a coûté ma robe cet été (seul achat personnel en 6 mois). Chui une guedin.

Elle fait bien ce qu’elle veut avec son argent et est libre de le dépenser où elle le désire. Mais franchement, le « QUE » est vraiment de trop ! Les journalistes ne doivent pas faire partie du commun des mortels, ceux qui vont chez Kiabi et Décathlon pour trouver des fringues à moins de 20 euros.

giphy

– Mais dans ces magasins outlet, par définition, on ne trouve que des fins de série ou des invendus. Tragédie. Des vêtements qui proviennent d’une ancienne collection VIEILLE de 1 ou 2 ans ! Has been quoi. Si tu oses sortir avec ça… dans la rue… en pleine journée…

Peu importe où tu te fringues, mais cette présentation… au secours ! Là encore, les journalistes réalisent que la plupart d’entre nous ont les mêmes vêtements depuis des années ? Personnellement, j’ai encore des pulls, T-shirts, robes, pantalons datant du lycée. J’ai 31 ans, tu fais le calcul ! Je n’ai pas l’impression de sortir avec un sac poubelle autour du corps pourtant. Mais faut croire.

– Les supers ventes privées ou réductions sont de grosses arnaques sur de nombreux sites : priceminister, amazon, zalandoo… soit le produit n’est pas du tout en promo car il a été créé spécialement pour être vendu à petit prix, avec des matières premières de moindre qualité, par rapport au produit d’origine. Ou bien il est vendu au même prix voire plus cher que le prix d’origine.

Viens là petit consommateur que je te la mette à l’envers, c’est cadeau  J’aime t’embobiner pour vendre à tout prix, en te prenant pour un abruti, moi tant que j’ai de l’oseille, je plane !

– Un homme, employé de bureau, gagne un salaire « à peine convenable » de 2000€, il fait donc des petits jobs pour arrondir ses fins de mois. Il a du mal à s’en sortir, il est célibataire et a des enfants en garde alternée. Il vit dans un modeste appartement, ne pouvant se permettre mieux.

Revenons sur les termes… Je vais téléphoner à mon ancien patron pour lui dire qu’il était indécent de me payer 850€ par mois avec un bac+6 (OK à mi temps – ce qui donne du 1.700€ par mois à temps plein) et appeler Capital pour me la péter car on arrivait à vivre avec ce salaire, et même à partir en vacances chaque année (sans faire le tapin). EXPLOITEE !

Non en fait, 2.000€ c’est pas mal. En tout cas dans ma vie de Monsieur-Madame Tout Le Monde, c’est déjà une jolie somme. Vois-tu, je n’ai jamais gagné ce montant, je ne saurais donc te dire ce que ça fait. Mon Mâle non plus. Et mes enfants encore moins.

Le petit peuple vit peut-être, à tes yeux de journaliste plein de thune, dans un modeste logement, mais as-tu songé que la plupart d’entre nous vivons dans de modestes demeures et qu’a priori, on n’en était pas mécontents ? Perso, passer l’aspi dans un loft de 300m2 ne me fait pas sauter de joie… Bien que si j’avais un loft de cette taille, j’aurais probablement l’aide ménagère qui va avec (payée avec mon salaire de dingue de 2.000€ !).

photo90-mas_de_prestige_en_provence

Quoi, ta barraque ne ressemble pas à ça ??? Mais… Mais… T’es pauvre ?!!!

Non vraiment, tu regardes la télé, et tu as l’impression d’être pauvre, d’être considéré comme un illettré qui mange des pâtes à chaque repas et galère pour sortir couvert… Si on allait un peu plus dans le cliché, on aurait pu trouver cet homme en slip à faire la manche !

Parce que tu n’arrives même pas à te payer des fringues de luxe plein pot, parce que tu dois porter des vieilleries de la collection passée, parce que tu dois faire un petit boulot compte tenu de ton salaire de misère et que tu vis dans un appartement moyen-bôf.

Conclusion : regarder la télé me rend mauvaise. J’ai de plus en plus de mal avec notre société de consommation actuelle, les grandes marques et enseignes, cette énorme pompe à fric qui nous fait croire que consommer est notre seule chance d’être heureux, de valoir mieux que ses voisins. Et je ne comprends pas comment on est tombé là dedans. Depuis quand acheter, entasser, remplir son logement sont ils devenus plus importants que… l’humain ?

giphy

Je déteste faire les magasins, ça m’a toujours profondément gavé. C’est une vraie corvée. Je mets encore mes fringues du lycée, la mode est une vaste blague qui ne m’intéresse ni de près ni de loin (d’ailleurs ça se voit !), si je m’achète 3-4 fringues par an, c’est le bout du monde.

Ce n’est pas pour autant que je suis anti-shopping : les autres font ce qu’ils veulent, ce n’est simplement pas mon truc, mais je peux comprendre que certains aiment ça.

Actuellement, je n’ai pas un rond de côté. Certains mois je ne gagne rien (les joies d’être à son compte !). Je dois t’avouer je m’en fous, parce que je peux mourir demain, que je n’ai besoin de rien. J’ai toujours été habituée à vivre avec peu, à ne pas dépenser, à regarder et comparer les prix… Et je n’ai jamais eu envie de consommer pour consommer (bon, sauf quand il s’agit de licorne, je l’admets, j’ai aussi des faiblesses). Même lorsque, certains rares mois, je gagnais une certaine somme extra-ordinaire à mes yeux : mes seules envies extravagantes sont de voyager, de voir le monde. Mais acheter, non.

En plus, je suis dans une tendance minimaliste depuis le début de l’année : les achats sont de plus en plus réfléchis, donc de plus en plus rares (en a-t-on vraiment besoin ? Est-ce un « caprice » de riche pour faire comme tout le monde ?), où l’on remet en question notre mode de consommation traditionnel.

Je n’ai jamais vécu dans la misère non plus. Loin de là, j’ai une chance extra ordinaire d’avoir cette vie, d’être née dans ce pays riche, entourée de riches qui se plaignent qu’ils ne sont pas riches. Parce que oui, on vit dans un pays riche, avec des très riches, et puis des moins riches (nous) mais riches quand même, à l’échelle de la population mondiale.

Un toit au dessus de ma tête, de la nourriture dans nos assiettes, mes enfants en pleine forme, des vacances tous les étés… Ça me va, je ne demande pas mieux, j’ai une chance folle !

Non vraiment. Il ne faut plus que je regarde la télé et ses messages qui insinuent que tu ne vaux rien, parce que tu ne possèdes pas. J’en ai marre.

3 réflexions sur “Capital : tu ne possèdes pas donc tu n’es pas

  1. Maman BCBG dit :

    C’est marrant, en lisant ton article, ça m’a fait penser à une phrase que ma Bonne Maman répète souvent….

    Un jour, il y a bien 15 ans, j’étais allé la voir et je lui montrais mon dernier achat, une robe acheté en solde sur le chemin.
    – Très jolie, me dit-elle, mais en as tu besoin ?
    – Heu, ben, je trouverais bien l’occasion de la mettre, elle est trop belle, et elle était en super promo ! Moins 70% !!!
    – Tu sais ma chérie, il n’y a rien de plus cher qu’un truc inutile…. même si ça coûte un euro.

    Cette phrase me fait réfléchir encore des années après ! (car ma Bonne Maman est aussi du genre à dire « on oublie le prix, la qualité reste » et « il faut se faire des petits plaisirs » donc, ce n’est pas de la radinerie… juste le bon sens d’un génération qui a connu la guerre, et qui reprise encore ses bas et ses chaussettes… ah et pour la fin de l’anecdocte… je n’ai effectivement jamais mis cette robe qui a stagné dans un placard jusqu’à ce que je la donne à ma petite soeur…. -_-)

    Et tout à fait d’accord avec toi : les gens qui font les reportages n’ont pas la même vie ni les mêmes standards que nous…. (et moi aussi je te fais vivre une famille de 4 avec 150 euros pendant 10 jours 😉 Bon même si en région parisienne, faut pas espérer manger du caviar tous les jours non plus avec ce budget… lorsque je vais en « province » j’hallucine de la différence qu’on retrouve à la fin sur un panier de course, même si on achète quasi pareil….)

    J'aime

  2. Melly dit :

    Très bonne analyse ! J’ai aussi regardé cette émission et j’ai ressenti les même choses, on en a d’ailleurs pas mal discuté avec mon homme… Lui il a du mal, il se sent toujours moins bien loti que le voisin et se compare sans cesse aux autres et je vois bien que ça lui fait du mal. Je lui ai fais lire ton article du coup, j’espère que ça l’aidera à relativiser !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s