Je n’aime pas l’automne

Je n’aime pas l’automne. Encore moins l’hiver.

 

je n'aime pas l'automne l'inspirée du bocal

 

Je n’aime pas le froid, l’humidité, le vent… On est en septembre et j’ai déjà froid. En dessous de 22 degrés, mon corps proteste, il réclame 2 pulls (par dessus 3 T-shirts).

Je suis née dans le mauvais pays. Ou, a minima, dans la mauvaise région. Certes, près d’Orléans, on est au centre de tout le pays, rien n’est vraiment loin. Mais disons le : il ne fait bon que 3 mois par an : de juin à août.

Enfin… ça dépend des années ! En 2017, il a fait chaud un mois, c’est chouette non ? Juillet août, on était au printemps, parfois presque en autômne : j’ai vu la température extérieure descendre à 10 degrés en pleine journée. Ça donne envie de venir s’installer dans le coin, pas vrai ?

Mais ça, mon corps, il n’est pas d’accord. Il hurle à la chaussette au lit, au chauffage à 34° sous peine de ne pas se doucher pendant 3 semaines, à l’écharpe et aux gants pour sortir le bout de sa fesse dès le mois d’octobre, il tremble en quasi permanence, il est malheureux.

L’été est tellement plus simple : une robe, des tongs (avec culotte en option) et c’est parti !

Sans parler des fruits et légumes… Même eux préfèrent mourir plutôt que supporter ces températures ! Ça en dit long… Si j’étais une tomate, moi aussi je tomberais au sol et me laisserais agoniser, avec les derniers rayons du soleil. Je retournerais à la terre, pour nourrir d’autres tomates l’année d’après. C’est une belle mort. Une bonne action même !

Tu vas me dire : il reste les potirons, les choux et les pommes… Bien bien, on reparlera des potirons, des choux et des pommes dans 6 mois, quand tu seras bien gavé et que tu donnerais ta mère pour une cerise ou un poivron !

Et ton armoire ! Toutes ces belles jupes et ces robes trop mignonnes, qui remplissent ton dressing, qui n’ont pas eu la chance de montrer leurs froufroux parce que l’été est trop court… qui pense à elles ? Qui leur fait prendre l’air ? Qui les fait vivre ? Qui les fait tourner ? Pas l’automne…

Les feuilles se tirent, les fleurs se terrent, et moi je déprime.

Le seul avantage de l’automne, à la limite, c’est la grève de l’épilateur. Parce qu’il faut bien se réchauffer. Parce que personne ne voit autre chose que ton visage et tes mains pendant 9 mois. Alors, à quoi bon ?

Je ne te parlerais même pas de l’hiver. Je hais l’hiver.

Publicités

2 réflexions sur “Je n’aime pas l’automne

    • linspireedubocal dit :

      Ah non. Non non non non. Je ne suis décidément pas de l’autômne et encore moins de l’hiver ! La preuve, j’ai sorti le bout de mon nez de l’utérus de ma mère mi juin, c’est bien la preuve que j’attendais qu’il fasse un minimum chaud !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s